Prince Wladimir Kusmi – Art contexte 10 mai 2013

Pour la petite histoire, Art Contexte est un party annuel, l’orgie artistique, du Cégep de Saint-Laurent, Organisé entièrement pas ses élèves. J’ai eu l’idée avec Hans Martin de faire un truc pour y faire connaitre la musique contemporaine et actuelle.  En première partie, une pièce de John Cage. En deuxième partie, un DJ set électroacoustique. Le tout, accompagnée d’Impro-danse. Voici quelques photo de cette soirée.

Radio music

Radio Music de John Cage

PWK Danse

Impro-Danse qui osait danser sur nos sons

Hans et Charles DJ

Moi et Hans avec nos spaghetti

Advertisements

Totalement total… Bière et party de Cégep

Ouh, les partys, si la musique est monne et le dj à un « style », c’est du lourd… Putain. Nous sommes hipsters, si le beat est inconnu, même s’il est underground… Party de merde. Il faut que l’on connaissent le beat, nous, les connaisseurs de notre culture.
Fuck les partys de cégep… Ou sa dépend du dj.
La raison pourquoi il est important de danser sous une musique hipsterment acceptable, c’est que sans cela, nous assistons au phenomène du « akward dance ». C’est lorsque la gense « drunk n’ dancing » danse sans savoir comment bouger et un moment de gêne corporelle les envahis.
Le party commence, bin cozy, personne ne danse. Par la suite, un groupe de personnes ayant bu plus tôt que les autres partent le bal, ou plutot, le festival du akward. Ensuite s’ajoute ceux qui aiment danser, mais que leurs amis ne sont pas assez willing, ou n’ont pas encore assez bu.
Ensuite, viens le moment ou le dj est bon et joue une musique désirée. Trop tard, jai déjà trop bu… Je ne pourrais pas danser. C’est les mauvais DJs qui nous ont fait boire, plutôt que danser. Est-ce une tactique des bars pour vendre plus? Sales capitaliste.
Je crois que notre maniêre de faire la fête est stupide. Wtf?Image